Mon Ex est méchant(e), agressif/ve, fermé(e), dur(e)… vous imaginez bien que dans mon siège, c’est une situation, un argumentaire commun. Rien de vraiment étonnant en réalité. La séparation étant par définition un conflit, ses méthodes de résolution sont aussi diverses que variées et dépendent de l’histoire vécue. Cela dit, d’un point de vue psychologique, certaines explications à la dureté de l’attitude de votre Ex sont à mettre en avant.

Mon Ex est méchant(e): une logique de protection avant tout

Vous n’allez sans doute pas aimer mon positionnement… parce qu’il faut un minimum de distance, de réflexion et d’objectivité pour défendre cette thèse. Ca tombe bien, ce sont les armes dont vous allez avoir besoin pour mener une reconquête amoureuse. Rompre, c’est difficile. Personne ne se frotte les mains à l’idée de détruire un autre individu, surtout si l’on a partagé une intimité, une planification, une vie ensemble.

Votre Ex est méchant(e) pas par plaisir, mais par nécessité. Par protection et même par empathie. Même si cela parait difficile à croire.

Podcasts reconquête

Mon Ex est méchant(e): l’effet Hiroshima appliqué à votre séparation

Tout le monde a entendu parler d’Hiroshima. Intéressons nous à la logique derrière le résultat dévastateur. L’idée de base? Envoyer un message fort, sanglant, décisif, qui stoppera tout affrontement futur. Toute envie de croire en la possibilité de représailles. On frappe là où ca fait mal, pour paralyser la machine.

Votre Ex suit le même raisonnement: vous mettre au tapis le plus rapidement et le plus violemment possible. Pour que vous ne vous releviez pas, pour ne plus avoir à vous expliquer, vous prouver, vous démontrer que l’union ne fonctionne plus. On vous fait mal un bon coup pour que vous constatiez l’impossibilité et arrêtiez de faire souffrir les deux parties. Être un bourreau, ce n’est pas facile.

Votre Ex a préféré la guillotine à la petite cuillère…. peut-on lui en vouloir?