L’obsession amoureuse n’a pas d’effrayant que le nom ou les images qui lui sont assimilées. C’est une réalité qui touche, à plus ou moins grande échelle, toute personne qui traverse une rupture amoureuse. C’est normal. Naturel. Et pour lancer une reconquête amoureuse, il faut forcément reconnaitre le premier adversaire qui se dresse sur notre route.

L’obsession amoureuse berceau du manque d’objectivité

Réussir à penser à soi, faire de son Ex un satellite, évoluer de manière à reprendre sa vie en main… voilà de belles paroles qu’on a forcément du mal à intérioriser lorsqu’on fait face à un véritable ouragan sentimental. Personne ne peut vous en vouloir de baser vos réflexions sur la perte, le sentiment d’injustice et finalement d’agir de manière complètement inadaptée alors même que vous essayez de survivre.

L’obsession amoureuse se matérialise par cette volonté constante de mettre un lien en évidence. Dans vos actions, vos pensées, votre planification… et dans tout ce que peut dire ou faire votre Ex, vous cherchez des preuves. Qu’un espoir subsiste. Que vous êtes bien la victime.

Tout ce que vous mettez en place, vous le faites avec l’espoir (secret ou carrément avoué) de toucher la personne que vous aimez.

L’obsession amoureuse comme facteur de déconstruction de votre image

L’obsession amoureuse vous donne l’impression que votre reconquête est urgente. Que vous devez vite agir, sans quoi votre Ex va vous oublier. Fermer la dernière écoutille, le dernier sas qui vous aurait permis de l’atteindre. Mauvaise communication et agissements dénués de sens apparaissant alors comme complètement « logiques » dans votre esprit.

Pourtant, à tête reposée, vous admettez volontiers que de stimuler des sentiments comme la pitié ou que d’essayer de « forcer l’autre à vous aimer » relève d’un manque de maturité relationnelle. Et qu’en aucun cas, cela ne peut pousser votre Ex à se rapprocher de vous.

contrôler se reconquête - www.jbmarsille.com

L’obsession amoureuse: le manque de contrôle vous détruit-il?

Ce qui rend fou lors d’une séparation, c’est de constater une distance avec une personne qui était autrefois si proche. C’est de ne plus avoir le contrôle sur l’échange. C’est cette impression d’être impuissant(e). Je le sais… puisque je suis passé par là.

La réalité, c’est que ce n’est jamais « sur » son Ex que l’on doit agir. Mais sur soi. Je sais que beaucoup de gens font passer le switch pour quelque chose d’accessoire. Mais il n’en est rien. La clé d’une reconquête amoureuse, c’est toujours le focus sur soi. La dépendance se combat sur le terrain. À travers l’expérience. Et pas grâce à une lettre magique ou un tour de passe-passe…