La manière de vivre sa rupture amoureuse est forcément différente selon son statut. Laissé(e) de côté, les logiques adoptées découlent d’un besoin de reconstruction. Parti(e) pour  assumer son envie d’ailleurs, notre Ex s’intéressera beaucoup moins au passé pour se focaliser sur son présent et son avenir. Nous avons là ce que j’appelle un gap de visions. Cela joue-t-il contre vous?

Vivre sa rupture amoureuse: logique animale VS logique construite

Votre Ex a pris une décision unilatérale que vous considérez comme injuste. Cette dernière, basée sur un ressenti, une volonté de prendre son envol, est vécue « jour après jour » sans stimuler de questions existentielles.

Il y a bien entendu des inconvénients que l’on avait pas forcément prévu (manque, culpabilité, non atteinte de la vie qu’on avait imaginée sans vous…), mais globalement, le quotidien est traversé de manière « animale ». Votre Ex ne s’intéresse pas aux aléas psychologiques de la situation ou aux principes de la reconquête. Il/elle se doit de vivre sa rupture amoureuse comme quelque chose d’acquis, de certain.

Vous en revanche, évoluez dans une toute autre vision de la manière de vivre sa rupture amoureuse. Vous cherchez de l’information, des moyens de vous reconstruire, d’évoluer afin d’améliorer votre Aura, votre communication et in fine, de lancer une reconquête amoureuse.

Votre vision est construite. Réfléchie. Et si nous cherchons à nous sortir de l’aspect stratégique, vous n’êtes pas moins ouvertement intéressé(e) par une implication sérieuse dans les principes qui vous permettront un rapprochement avec la personne que vous aimez.

contrôler se reconquête - www.jbmarsille.com

Vivre sa rupture amoureuse: une différence qui explique bien des choses

Le gap des visions nous permet de comprendre quelque chose de crucial: le fait que vous ne reconnaissiez pas votre Ex et que celui/celle ci prône une impossibilité totale de se remettre avec vous sont des paramètres normaux. Dans son esprit, le fait de vivre sa rupture amoureuse d’une façon aussi éloignée que vous est une preuve matérielle d’incompatibilité (entendez ici que votre Ex vous imagine seul(e), triste, incapable de faire face au flot des émotions).

Pour justification, votre Ex s’appuiera sur l’image arrêtée qu’il/elle a de vous. De votre ancienne histoire. Sans jamais croire que vous pouvez changer pour de vrai. Que vous pouvez créer une nouvelle dynamique. La bonne nouvelle? C’est que si cette assurance qui vous fait penser que votre Ex est totalement impossible à atteindre était réelle… vous me croiseriez sans doute dans un bureau du pôle emploi!