Mon Ex me garde sous le coude, il/elle n’arrive pas à se décider et me laisse dans la salle d’attente à l’image du médecin qui arrive systématiquement avec plusieurs heures de retard. Difficile d’entrevoir une relation sereine avec la personne qu’on aime si l’on est entre deux eaux.

Doutes et peurs sont présents. Et bien que pas définitivement écarté(e) de la vie de votre Ex, vous vous dites que vous êtes loin d’être la priorité. Très franchement, l’idée d’être un Poulidor du rapprochement ne vous tente pas plus que ca. Alors comment faire bouger les choses?

Mon Ex me garde sous le coude: de la catégorisation à la diabolisation

La rupture est un traumatisme. Même pour la personne qui en est l’instigatrice. Malheureusement, cette réalité est trop souvent laissée de côté au profit de pseudo-analyses qui sont plus destructrices qu’autre chose. Nous vivons dans une société de sur-consommation. Où tout est question d’image. Où tout doit aller très vite.

Ajoutez à ce climat impatient un désir de tout rationaliser, de trouver des réponses à chacune de nos interrogations et vous obtenez une tendance à se laisser influencer par les grands courants de la pensée simpliste. De la bêtise, même.

Ainsi, quand je me dis que mon ex me garde sous le coude, je lui attribue une conscience minutieuse. Une volonté de destruction ou en tout cas, une absence d’empathie. Jamais dans ce genre de constat, on ne se met à la place de l’autre. En se disant que si le résultat parait volontairement construit, la réflexion, elle, est sans doute bien plus complexe qu’on ne le pense.

On tombe donc, grâce au prisme de la victimisation, dans une diabolisation de l’autre. On pourrait même, en allant plus loin, dire que votre Ex est un(e) sociopathe qui se frotte les mains et éclate d’un rire sardonique à la simple idée de vous voir patauger dans l’incertitude. Un peu exagéré non?

Podcasts reconquête

Mon Ex me garde sous le coude: mon attitude joue un rôle primordial

Si vous étiez vous même une personne qui doute de sa décision. Qui a peur du changement, comment pourriez-vous expliquer cette absence de prise de décision ferme? De mon côté, je dirais de vous que vous êtes mon Ex qui me garde sous le coude.

Mais pour vous? Je représente très certainement une personne dans l’attente. Qui vous met, par mon questionnement, une pression réelle. Une personne qui semble bloquée. Qui ne va pas de l’avant. Qui ne vous donne finalement pas l’impression que j’avance sans vous. Sans risque… pas de prise de position.

La reconquête amoureuse, c’est une question de dynamisme. Pas de verbalisation. Les alternatives vous pourrez les proposer à votre Ex. Si vous voulez mon avis, un Ex qui vous garde sous le coude… ça n’existe pas. À moins que vous soyez d’accord avec la manoeuvre!