S’il y a bien un facteur commun à toutes les reconquêtes amoureuses, c’est l’impatience. Le trépignement ressenti au moment d’analyser les résultats des efforts fournis. D’abord parce qu’on en veut toujours plus et ensuite parce que la manière dont on voit les choses est souvent faussée. Explications.

L’impatience nait d’une visée stratégique

Ce qui me désole le plus lorsqu’on se penche sur les réflexions de « professionnels » de la reconquête amoureuse, c’est leur manque de psychologie. Il existerait ainsi une équation, une formule magique ai-je même lu, qui vous assurerait le retour de l’être aimé.

On sacrifie un poulet et on se rapproche du Vaudoo. Du coup, vous appliquez et rien ne se passe. L’impatience prend ses racines dans cette vision étriquée, axée sur la manipulation qu’on adopte naturellement après la rupture.

L’impatience dans la reconquête: votre décision ne signifie rien

L’autre idée qui vous titille, c’est celle que vous êtes prêt(e). Vous avez pris votre décision et voulez mener une reconquête amoureuse. Par conséquent, votre Ex devrait « comprendre », voir et considérer vos efforts et vous analysez aujourd’hui tous les retours sous cet angle.

Fixé(e) sur l’idée de résultat, vous en oubliez que la reconquête est une question de déplacement du focus. Que c’est vous qui importez vraiment. L’impatience, ce n’est rien de plus qu’une absence de recul, à bien y réfléchir. contrôler se reconquête - www.jbmarsille.com

L’impatience reste une donnée naturelle

En réalité, mon but n’est pas de faire la morale et il reste évident que l’impatience est totalement compréhensible. Dans l’idéal, il « suffit » de comprendre que le temps ne doit pas être votre motivation pour faire ou ne pas faire.

J’ai toujours défendu l’idée que le temps reste un allié. Je ne vous parle pas de silence radiosoyons bien clairs, mais forcer le timing parce que vous pensez qu’on va vous oublier reste une aberration.

L’impatience est cette pensée qui vous ronge, cette impression que vous ne « faites rien » quand vous changez en fait votre vie. Dit comme ça, on comprend que vous ne pouvez pas la laisser vous guider!