C’est avec grand plaisir que je reçois aujourd’hui Déborah, une nouvelle lectrice qui veut nous parler de sa séparation. Avec un message de fond très intéressant, très encourageant au sujet de la nécessité de se reconstruire après une rupture. La parole est donc à Déborah, 

D’abord, j’aimerais remercier les participants  pour les histoires qui m’aident vraiment à remonter la pente. Romain et moi sommes restés ensemble pendant 3 ans et demi, notre amour était passionnel, on se comprenait en un regard. Jamais j’aurais cru tomber amoureuse à ce point, tout n’était pas rose mais nous avons toujours su relever les défis du quotidien.

L’atmosphère se détériore avec le temps

Les choses se sont dégradées la deuxième année. Nous nous disputions de plus en plus souvent pour des broutilles. Et j’avoue que je cherchais beaucoup également. J’ai pas mal souffert du manque d’affection de ma mère ce qui fait que dès qu’il passait une soirée avec ses potes, j’étais immédiatement sur mes gardes et je le provoquais sans cesse. Avant il pouvait supporter mes crises mais bien évidemment, il a explosé au bout d’un moment et a mis fin à notre relation.

Un calvaire, des erreurs et une réalisation

Inutile de préciser que j’ai fait énormément d’interdits. J’ai pleuré. J’ai supplié. Je l’ai harcelé de messages pendant 1 mois. À cette période là, je ne comprenais pas pourquoi il était parti. Et ces nombreux interdits l’ont poussé à me dire qu’il n’avait plus de sentiments. Qu’il ne m’aimait tout simplement plus.

Je pense que c’est là, que j’ai compris le besoin de se reconstruire après une rupture. J’ai donc commencé un vrai travail sur moi-même et surtout je ne lui ai plus donné de mes nouvelles. J’avais besoin de me retrouver, d’accepter la rupture et de régler le problème avec mes parents. Car le malaise était bien trop gros.

Se reconstruire après une rupture donne de vrais résultats

Aujourd’hui, cela fait 7 mois que nous sommes séparés. Mon ex revient très souvent prendre de mes nouvelles, et me dire que je lui manque. Il avoue parfois même penser à moi fréquemment. On doit se voir très bientôt.

J’ai appris de mes erreurs et je me sens réellement plus forte. Parfois, la rupture est bénéfique, elle débloque le mal être enfoui au plus profond de nous même. Et ouvre des portes dont on ne soupçonne même pas l’existence.

contrôler se reconquête - www.jbmarsille.com

Voilà pourquoi le développement personnel est toujours la clé de la reconquête

Ce que décrit Déborah, c’est finalement le message convoyé dans chacun des articles et des contenus de JBM. La personne qui compte, c’est VOUS. La bonne « stratégie », c’est celle qui consiste à vous améliorer. Pas pour devenir la personne idéale aux yeux de votre ex. Mais pour redevenir le capitaine de votre navire. En contrôle de sa propre destinée.

Finalement, c’est au moment où Déborah a compris qu’elle n’avait pas besoin d’explications, d’informations et d’avoir une emprise sur son ancienne relation que les choses ont commencé à évoluer positivement.

Que pensez-vous de l’histoire de Déborah ? Comment percevez-vous son évolution ? Vous avez la parole.

Et si vous aussi voulez partager votre expérience personnelle, n’hésitez pas à revenir vers moi en m’envoyant votre récit à l’adresse contact@jbmarsille.com (n’oubliez pas de mentionner que vous voulez figurer sur le blog).